Projets

Une aire de covoiturage pour véhicules et poids lourds verra le jour en 2018 à la Bruffière entre les ronds points des Laboureurs et des Potiers.

Le développement du covoiturage pour se rendre sur le lieu de travail a engendré l’installation d’une aire de stationnement sur le côté extérieur du contournement (entre le rond-point des Potiers et le rond-point des Laboureurs). Cette aire permettra d’accueillir également les poids lourds, qui stationnent actuellement dans l’agglomération. L’aire a obtenu le label « aire de covoiturage » du Département.

projets-aire-de-covoiturage-bruffiere

Le réaménagement de la place Vincent Ansquer de La Bruffière sera effectué en même temps que celui des abords du pôle de service n°2.

Suite à la construction du Pôle de services n°2 (achevé en juin 2018) au croisement de la rue de Nantes et de la rue Clemenceau, l’aménagement de la place Vincent Ansquer de La Bruffière est prévu afin de réaliser des places de parking supplémentaires mais aussi de faciliter et sécuriser l’accès à la salle polyvalente ainsi qu’au Pôle de services n°2.

L’assainissement de la Vincent Ansquer ainsi que celui de la rue Clemenceau seront réalisés. Dans cette continuité, la place Vincent Ansquer sera réaménagée en même temps.

Projets-place-vincent-ansquer-bruffiere

Les secteurs des Moulins et des Potiers sont les deux sites de La Bruffière qui recevront les prochains lotissements d’habitat. Le nouveau PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) nous contraint à une densité de 17 logements minimum à l’hectare.

Le lotissement des Potiers (5,4 hectares)

La création d’un nouveau lotissement d’habitat sur les 5,4 hectares du site des Potiers, retiendra pour 2018 toute l’attention des dans sa partie d’études. Le Plui, en cours de modification, devra ensuite permettre le début des travaux d’aménagement.

Le lotissement des Moulins (1,8 hectares)

Le site du Moulin, suite aux fouilles archéologiques réalisées, devra faire l’objet de travaux complémentaires, ce qui va retarder la mise en lotissement de ce secteur.

L e programme de rénovation des voiries de La Bruffière continue avec la réfection des rues du Moulin, du Calvaire, du Chanoine Duret et de la Marzelle.

Le prochain programme de rénovation des voiries urbaines et de l’assainissement concernera la réfection des réseaux et des voiries :

  • De la rue du Moulin
  • De la rue du Calvaire
  • De la rue de la Marzelle
  • Et de la rue du Chanoine Duret

Les rues du Calvaire et du Moulin sont particulièrement étudiées, en raison d’infiltrations d’eaux de pluie ou de source dans le réseau d’assainissement. La réfection des voiries sera prévue à cette occasion.

Afin de terminer l’aménagement de la rue principale de Saint-Père, des trottoirs du rond-point seront réalisés des Potiers jusqu’à la sortie de Saint-Père.

Actuellement logées à Pointe à Pitre, cinq associations de La Bruffière logeront dans la Grange de Bellevue après réhabilitation.

Les travaux de réhabilitation de la Grange de Bellevue (ancienne caserne des pompiers), pour les associations de la commune débuteront en 2018.

Plusieurs associations rejoindront « La Grange de Bellevue » :

  • La Bruffière Autrefois
  • Les amis des sentiers
  • Le club d’echecs
  • Le club de poker

Ces associations sont actuellement dans le local de Pointe-à-Pitre qui ne répond plus aux normes d’accessibilité des PMR (Personnes à mobilité réduite).

Le club junior se verra aussi attribué un local au sein de la Grange de Bellevue.

L’ensemble de ces associations représente un effectif total d’environ 200 adhérents.

Une salle polyvalente va être construite à la place de la maison de Pointe-à-Pitre qui accueillera les fêtes familiales et associations dans un cadre verdoyant.

Comme indiqué lors de la cérémonie des vœux en janvier 2018, le conseil municipal est en réflexion sur la construction d’une salle destinée aux familles et aux associations.

Compte tenu de l’utilisation et de la demande tant associative que familiale de la salle polyvalente actuelle, la proposition est faite aux élus de poursuivre ce projet par la construction d’une salle d’une taille d’environ 300 places sur un autre site.

Deux sites, dans le prochain PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) disposent du potentiel et de la constructibilité nécessaire à l’accueil de cette opération, à savoir :

  • Un terrain situé rue des Trois Provinces à la sortie de la zone urbanisée
  • Le Parc Pointe-à-Pitre

Le Conseil Municipal a donc décidé de maintenir le projet de construction d’une salle polyvalente et de retenir le parc Pointe-à-Pitre comme lieu d’implantation de ce nouvel équipement.

D’une capacité de traitement insuffisante, la station d’épuration de la Boulardière à La Bruffière va être reconstruite sur un autre site.

La station d’épuration sur le site de la Boulardière construite en 1975 a une capacité de 3000 « équivalent habitant ».

Arrivant à saturation, la municipalité a décidé la création d’une nouvelle station d’épuration présentant la capacité nominale de traitement d’environ 4000 « équivalent habitant ».

La capacité actuelle de la station ne permettait pas de continuer de recevoir de nouvelles constructions dans l’agglomération.

Le site retenu pour cette construction se situe près du «  Pont Breland », route des Petites Fontaines ». Il sera plus éloigné du centre-bourg.

Les travaux à entreprendre seront pour les 20 années à venir.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×